Eugene Sandow

Publié le par theb

Encore un peu de cultur(isme) avec deux nouvelles études

d'une figure mithique des strongmen du début du 20 ème

 

eugen2.jpg

 

Eugene Sandow, connu comme "l'homme parfait",

d'un esthétisme et d'une force exceptionnelle...

 

eugen

Commenter cet article

Thierry 27/06/2010 16:08



Le culturisme étant déjà une exagération du corps poussée à l'extrème, donc une forme de caricature appliquée au corps, je trouve intéressant de voir ce que tu en as fait. Le culturisme d'alors
n'étant plus du tout le même que celui de la fin du XXème siècle (orienté gonflette tous azimuts), c'était là une contrainte supplémentaire qui exigeait un regard comme le tien, tout en
nuances. Beau travail, Theb.



theb 28/06/2010 09:12



Merci Thierry. Mais je pense que, en opposition au culturisme d'aujourd'hui le cas d'Eugène Sandow relève plus du travail d'un esthète à la recherche de l'harmonie. Personnellement c'est ce qui
me frappe quand je le voie, les proportions quasi parfaites, l'équilibre et la sérénité. Et effectivement, tout ça se casse la gueule dans les 70' avec Arnie...


pour le coup on trouve là un sujet difficile à caricaturer.



jmborot 24/06/2010 21:42



Excellent !


Belle lumière, et bel exercice pour l'anatomie en prime.


Ptite question ; est-ce à ce type là qu'on doit les tendeurs élastiques du même nom ?



theb 25/06/2010 10:14



J'en avais un peu marre de me limiter à la tête. Des corps et un peu d'anat' en prime, un exercice plutôt sympa. Pour les élastiques, j'avoue m'avoir moi-même posé la question en peignant. Ce
serait pas bête d'ailleurs: " Sandow : fort, souple et résistant"...



poussinaute 21/06/2010 20:35



:)



theb 25/06/2010 10:03



Merci Paul, on se voit bientôt !


Merci poussinaute :)



Paul 19/06/2010 22:21



Il y a quelque chose d'intéressant dans le fait de travailler sur des modèles "anciens". On est en effet habitué à voir ta patte s'exercer sur des visages qui ne remontent pas au-delà des années
1950, plus ou moins...


C'est vraiment très intéressant. Tu nous montres un culturisme d'un autre temps, avec une emphase sur certaines lignes du corps que nous ne sommes plus habitués à voir (y compris la moustache !)
; et ce grâce à ta patte de caricaturiste - et pourtant, je n'ai pas le sentiment de voir en face de moi de la caricature, mais autre chose.


Désolé de ne pas être plus clair, mais cette approche qui va voir les modèles du corps dans les époques antérieures me paraît fructueuse. En espérant que des idées neuves te parviennent
toujours...